18/05/2014

[CADTM-Belgique] European Business Summit ce 15 mai à Bruxelles : répression massive et droit à la contestation étouffé

http://static.skynetblogs.be/media/1357/2903284978.png
 
sd
c
 
 
Il paraît qu’ en Belgique “démocratique”, on peut dire ce que l’ on pense ... !!! ???
RoRo
 
 
Sent: Saturday, May 17, 2014 5:11 PM
 
Subject: [CADTM-Belgique] European Business Summit ce 15 mai à Bruxelles : répression massive et droit à la contestation étouffé
 
La réaction du CADTM, dont de nombreux militant-e-s étaient présents ce jeudi à Bruxelles.

Bon week-end à tous!

Remarque : une conférence de presse revenant sur les événements d’hier aura lieu mardi prochain, 20 mai, à 10h à l’International Press Center - Salle Maelbeek - 155 rue de la Loi, Bloc C - Bruxelles

Pour rejoindre l’Alliance : pour les individus signez l’appel sur le site http://www.d19-20.be/ et pour les organisations envoyez un mail à info@d19-20.be



 
 


European Business Summit ce 15 mai à Bruxelles : répression massive et droit à la contestation étouffé

16 mai par CADTM Belgique

Ce jeudi 15 mai, l’Alliance D19-20 ainsi que le réseau Alter Summit appelaient à encercler le Palais d’Egmont à Bruxelles où allait se tenir une réunion du European Business Summit.

Pour rappel, cette Alliance née en 2013 regroupe différents secteurs de la population tels que des agriculteurs, des syndicats, des associations, des travailleurs avec ou sans emploi, des citoyens de tous horizons, différents collectifs... dont le but partagé est de lutter contre le TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership) |1| et l’austérité |2|.

Cette réunion réunissait des personnages politiques tels que Karel De Gucht (commissaire européen au Commerce en charge des négociations avec les Etats-Unis sur le traité de libre-échange, accusé de fraude fiscale et relaxé récemment), Guy Verhofstadt (candidat libéral à la présidence de la Commission Européenne) ou Didier Reynders (ancien Ministre des Finances en Belgique), ainsi que des élus européens et internationaux, venus rencontrer les grands patrons de multinationales dont l’objectif avoué était d’influencer les leaders européens à quelques jours des élections. Au programme : le traité transatlantique donc et l’ouverture des marchés, la financiarisation de l’économie, l’Union bancaire, la stratégie européenne en matières énergétiques, la compétitivité, etc.

Le CADTM et ses militant-e-s étaient présent-e-s avec un bon millier d’autres manifestants soucieux de l’intérêt général et déterminés à ne pas laisser ces différents pouvoirs discuter en toute tranquillité d’ouverture des marchés ou de politiques d’austérité appliquées en ce moment dans nos pays afin d’exploiter plus encore les travailleurs et les ressources naturelles.

Dès le départ le droit à contester ce type de réunion détachée des citoyennes et citoyens a été compromis par les autorités puisque celles-ci ont refusé toute mobilisation mise à part un rassemblement place Poelaert et une manifestation au tracé précis, écartant ainsi toute possibilité pour les manifestants d’avoir quelque impact que ce soit. L’Alliance avait pris ses responsabilités en prévenant la police que son objectif resterait d’encercler le palais et d’en rendre l’accès difficile. Or, il aura fallu moins d’une heure aux forces dites de l’ordre pour chambouler complètement l’événement et arrêter sans avertissement près d’un tiers des manifestants (281 personnes), dont trois membres du CADTM |3|.

Nous dénonçons fermement cette répression et ce déni du droit à manifester son désaccord, déni à caractère hautement politique qui se généralise dangereusement dans la capitale européenne ces derniers mois. Quelle que soit l’attitude des autorités publiques face à la contestation sociale, nous continuerons à lutter contre la mainmise des 1 % les plus riches sur notre futur et à exiger l’arrêt immédiat des mesures d’austérité, ainsi qu’un débat réellement démocratique sur le traité transatlantique et sur le paiement des dettes publiques dans nos pays.

Nous nous réjouissons de la semaine d’actions européennes « May of Solidarity » lancée par le réseau Blockupy, entre autres, et de son appel à construire une démocratie par le bas. Cette semaine a donc commencé hier et se poursuivra jusqu’au 25 mai. Nous aurons besoin de tout le monde pour que ce slogan devienne réalité...


_______________________________________________
BULLETIN du CADTM Belgique
Email: info@cadtm.org
Inscription et désinscription:
https://listes.domainepublic.net/listinfo/belgique-cadtm

09:10 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.