14/04/2013

Nouvelle loi avec appels d’offre publics : le PTB appelle à la g énéralisation du modèle kiwi pour médicaments et appareils médic

 
 
From: Marc van Campen
Sent: Friday, April 12, 2013 7:53 AM
 
Subject: Nouvelle loi avec appels d’offre publics : le PTB appelle à la généralisation du modèle kiwi pour médicaments et appareils médic
 
 
 
 
 
 


Logo
                                    PTB
Communiqué de presse
11 Avril 2013

Nouvelle loi avec appels d'offre publics : le PTB appelle à la généralisation du modèle kiwi pour médicaments et appareils médicaux

Dès le 1er juillet 2013, tous les hôpitaux belges introduiront des demandes d’offre publique pour l’achat de médicaments et de matériel médical. Au conseil des ministres du 29 mars 2013, un projet d’arrêté royal a été approuvé qui a pour but l’entrée en vigueur le 1er juillet 2013 de la nouvelle législation sur les marchés publics.

« Les importantes économies attendues doivent en premier lieu bénéficier aux patients. C’est faisable, par exemple, via la suppression des suppléments et des tickets modérateurs sur le matériel médical. Tant dans les soins ambulants (comme, par exemple, pour les appareils auditifs), que pour les quotes-parts pour le matériel médical qui constituent une part importante de la facture du patient », estime Dirk Van Duppen, spécialiste santé du PTB et initiateur du modèle kiwi en Belgique, qui révèle ce matin dans la presse la portée potentielle de cet arrêté royal. Vous pouvez lire l’étude du Dr Van Duppen ici

D’après les études du Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE), les prix pratiqués en Belgique sont bien plus élevés que dans d’autres pays européens. Le KCE recommande l’application du modèle kiwi sur le matériel médical, tant dans les soins ambulants que dans les hôpitaux, ce qui est d’ailleurs déjà appliqué dans plusieurs pays européens. Une baisse de prix d’un tiers via l’application des soins publics, comme le suggère le KCE, permettrait d’économiser 200 millions d’euros sur ces coûts en matériel. « Cela permettrait de supprimer les tickets modérateurs et les suppléments pour le patient et de faire épargner 65 millions d’euros à l’INAMI », estime le Dr Van Duppen.

Et de poursuivre : « Il est regrettable que ces appels d’offres seront organisés par hôpital ou groupe d’hôpitaux séparément et non partout où c’est possible sur le plan national. Il serait logique que les pouvoirs publics doivent procéder en même temps à l’organisation au niveau national de soumissions publiques pour certains produits et médicaments. Cela accroîtrait la capacité de négocier et réduirait le travail administratif. »

Mais le Dr Van Duppen appelle aussi à une généralisation du modèle kiwi aux médicaments ambulants : « L’INAMI, qui se charge du remboursement des médicaments ambulants, est lui aussi une institution non commerciale dont plus de la moitié des rentrées proviennent de l’État. Donc, selon nous, il répond entièrement aux critères d’application de la loi sur les marchés publics. La baisse du prix de 2500 médicaments introduite par la ministre Onkelinx à partir du 1er avril semble spectaculaire, mais ne représente encore que des broutilles si on la compare aux baisses de prix que l’on obtiendrait en appliquant le modèle kiwi. Qui pourrait rapporter jusqu’à 1,5 milliard d’euros. »

 

Service de presse du PTB


www.ptb.be

Dirk Van Duppen,
spécialiste santé du PTB
 0473562106

Raoul Hedebouw,
porte-parole du PTB
 0477986510

 

 

 


 
__._,_.___
 
 

22:38 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.