25/03/2012

BELGIQUE: Quelques quotes sur "Comment osent - ils ?" de Peter Mertens

 
Sent: Wednesday, March 21, 2012 1:01 PM
 
Subject: Quelques quotes sur "Comment osent - ils ?" de Peter Mertens
 

 
 

From: u63iws@acv-csc.be
Date: Wed, 21 Mar 2012 08:41:44 +0100
Subject: Quelques quotes sur "Comment osent - ils ?" de Peter Mertens
To:

LES ÉDITIONS ADEN OCCUPENT LE THÉÂTRE NATIONAL

 

La « première » francophone de

Comment osent-ils ? (Peter Mertens)

 

Ce livre qui est devenu un best-seller en Flandre,

avec plus de 12 000 exemplaires vendus, est sorti

en français samedi dernier dans toutes les bonnes librairies de Bruxelles et de Wallonie.

Les Éditions Aden ont mis les petits plats dans

les grands pour le présenter au grand public en « occupant » le Théâtre National ce jeudi 22 mars.

 

L’entrée est gratuite et la soirée débute à 19h30. Une foire du livre aura lieu dès 18h.

 

Découvrez des extraits du livre ici : 

Extrait de la préface de Dimitri Verhulst

 

La table des matières

 

Extrait chapitre I, partie 1 (« Zéro virgule zéro zéro zéro zéro trente-huit (et autres impôts »)

 

Extrait chapitre II, partie 2 (« La Grèce : la collision entre deux mondes »)

 

La présentation du livre

 

Comment osent-ils ? Quotes

 

 

JEUDI 22 MARS 2012
de 19h30 à 22h
Entrée gratuite

 

THÉÂTRE NATIONAL

111 Bld Emile Jacqmain

1000 Bruxelles

 

Commandez le livre sur

 www.aden.be

 

 

 

Peter Mertens (1969) est sociologue et président du PTB. En 2009,

il a écrit Priorité de gauche. Pistes rouges pour sortie de crise avec Raoul Hedebouw (éditions Aden).

 

L’auteur est disponible pour entretien sur demande.

Pour toute information complémentaire :

Gilles Martin (éditions Aden)

0475952552

 

 

Il y a des bouquins qui vous ravissent, qui vous enchantent, qui vous font voir la vie en rose… Ce n’est pas le cas de celui de Peter Mertens et de David Pestieau : c’est un livre qui vous met en colère. Terriblement en colère ! En rassemblant en une synthèse claire et lisible les étapes successives de la prise de pouvoir cynique et brutale des banques et des multinationales, et la complicité des gouvernements, les auteurs nous donnent une vue d’ensemble de cette confiscation de la démocratie et de ses conséquences inhumaines.
Mais s’il y a des colères qui vous donnent des ulcères ou vous poussent à la résignation, ce n’est pas le cas de cette colère-là ! Car ce livre nous renforce dans notre conviction et dans nos combats quotidiens de syndicalistes : le chômage, la précarité, le stress et les inégalités insupportables ne sont ni des phénomènes naturels, ni une punition divine. Ils sont la volonté d’une classe dominante dont rien n’arrêtera la cupidité. Rien… sauf le rapport de forces que nous devons créer, dans les entreprises, dans la rue et dans les esprits. Comment osent-ils ? est un bon outil pour ce travail-là.
Felipe Van Keirsbilck 
Secrétaire général de la Centrale nationale des employés (CNE/CSC)
 
Quelque chose ne tourne plus rond, les crises se multiplient et les conséquences s’aggravent. Comment en est-on arrivé là ?
Peter Mertens dans un style direct, engagé, comme dans un polar, remonte à l’origine des crises, au mécanisme destructeur des marchés et dénonce les vrais responsables. Le livre révèle des faits, des chiffres et des paroles saisissants et inquiétants sur la fortune des riches, le rôle des lobbies des grandes entreprises et de la Commission européenne, l’influence d’un petit monde financier, la destruction engendrée par la guerre de la compétition. Il montre que les crises, la pauvreté et les inégalités ne sont pas naturelles, qu’elles sont le produit d’un système capitaliste.
On peut donc rêver d’un autre monde. Ce livre a le mérite de nous offrir une autre lecture et une compréhension des errements de notre société. Il invite surtout à la contradiction et au débat afin d’imaginer une autre société plus démocratique et plus humaine. Il remet les choix politiques au centre de notre modèle de société.
Jean Hermesse  
ANMC – Secrétaire général, Alliance nationale des Mutualités chrétiennes

« Comment osent-ils ? » Peter Mertens, comme nous, a raison de s’étrangler d’indignation dans son livre sur « La crise, l’euro et le grand hold-up ». Oubliés les mea culpa de 2008, les grandes

déclarations d’intention de régulation des banques et des marchés… Oubliés le sauvetage des banques, les causes de l’endettement et de la crise. Ils ont réussi a retourner la situation et essaient maintenant de nous convaincre que tout cela, c’est de notre faute : on gagne « trop », notre sécu est « trop généreuse », nos pensions « impayables », nos services publics « pléthoriques », nos chômeurs « paresseux ». Bref, nous sommes tous coupables et nous devons en conséquence être punis. C’est contre cette énorme escroquerie intellectuelle que s’élève Peter Mertens. Il répond très simplement à toutes les questions qu’on peut se poser sur la crise et dissipe les doutes de ceux qui pensent qu’il n’y a pas d’alternatives. À lire, absolument.
Anne Demelenne
Secrétaire générale de la FGTB

 

 

22:38 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.