31/12/2011

Budget prévisionnel de Cuba en 2012: nom d'une pipe! c5d9

 
 
 
 
C’est à CUBA, “sinistre” “dictature” “communiste” ...
BELGIQUE:  on peut peut être envoyer massivement ce texte à un certain Di Rupo ... ???
USA: Obama fait exactement la même chose que les Cubains, mais c’ est pour le Complexe militaro-industriel ... !
RoRo
 
 
 
Sent: Sunday, December 25, 2011 10:07 AM
 
Subject: Budget prévisionnel de Cuba en 2012: nom d'une pipe!
 
Plus de la moitié du budget 2012 sera destinée à l'Education, la Santé et à l'Assistance sociale... Ainsi en a décidé la session de l'Assemble nationale qui vient de s'achever à la Havane.
A comparer aux budgets de nos démocraties qui ne sont pas des dictatures... vous voulez un dessin?
 
PS. papa Noêl, je t'avais demandé d'embarquer le Zébulon de l'Elysée et de le remplacer par un dictateur style Fidel ou Hugo... Papa Noêl, pourquoi tu ne m'écoutes jamais?
 
************
"Hoy abertzale si no quiere decir revolucionario no quiere decir nada" Jorge Oteiza, escultor.

11:58 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

USA: Cela fait une décennie ! c5d9

 
 
Sent: Wednesday, December 28, 2011 7:39 PM
 
Subject: Trans: de Tony : Cela fait une décennie !
 


Merci à Annie et Xarlo.
Ces dirigeants étasuniens et leurs valets se permettent de donner des leçons de démocratie et de liberté.
Dans ce pays des innocents sont condamnés à mort...
Des humanistes injustement condamnés souffrent et résistent en prison.
Les "journalistes" français s'estimant pourtant "indépendants" ne lèvent pas le petit doigt, par contre ils tirent à boulets rouges sur les États qui ne se plient pas à la convenance occidentale...
jmb
 

Agur, compañeros!
Le 27 décembre 2001, dans la salle du tribunal de Miami, la juge Lenard condamnait Antonio Guerrero à la perpétuité plus dix ans de prison. La perpétuité, pour "tentative d'espionnage en vue d'attenter à la sécurité des Etats-Unis", les dix ans pour des "délits mineurs", comme le fait de ne pas être aller se déclarer à la CIA locale en tant qu’ agent étranger... Comme chacun de ses quatre autres camarades, que d'ailleurs il ne connaissait pas! Il faut bien reconnaître, à la décharge des Cinq, que si un "gent secret" vient se déclarer en tant que tel, il n'est plus "secret" du tout! Mais bon...
Cette condamnation venait après celles infligées à Gerardo (deux perpétuités plus quinze ans), à Fernando (19 ans de réclusion), à Ramon (perpétuité plus 18 ans) et à René (15 ans de réclusion) au cours des jours précédents. Depuis, la Cour d'Atlanta a fait réduire les sentences de Ramon, de Tony et de Fernando, qui n'en restent pas moins très lourdement et très injustement condamnés. Gerardo garde ses deux perpétuités, plus les "bricoles", car, au dire des juges, lui enlever une des perpétuités est une perte de temps, vu qu'il en resterait une et que, finalement, ça ne changerait rien pour lui. Aujourd'hui, René est sorti, mais sa résidence obligatoire à Miami pendant trois ans est un danger extrême et quotidien. Quand à ses 4 frères, il ne leur reste que cet ultime recours, l'Habeas Corpus, que doit examiner la juge Lenard de Miami, quand elle en aura le temps.

Cela a fait 10 ans que cette ignominie a eu lieu.
Dix ans de bataille incessante pour la solidarité internationale afin que justice leur soit rendue.
Dix ans que les USA, à travers Bush et maintenant Obama, font la sourde oreille à toutes les demandes de grâce, continuant allègrement à manifester leur grandeur d'âme en sauvant une dinde blanche de la mort à chaque Thanks Giving.
Dix ans de petites victoires, d'espoirs déçus, dix ans durant lesquels la solidarité internationale est devenue une force incontournable, au point de gêner les USA aux entournures.

Dix ans. Une décade. Tony se souvient, et partage avec nous tous, qui sommes ses amis et plus encore: ses frères de combat.

Vous trouverez en pièce jointe le texte original en espagnol. Et si j’en ai fait la traduction, ci-dessous, c’est pour, moi aussi, partager avec vous tous l’émotion que j’ai ressentie à travers les mots de Tony.
Besarkada bat - un abrazo
Annie

*********************************

CELA FAIT UNE DECENNIE

 

12/27/2011 10:32:31 PM

Chers amis;

Une décennie exactement a passé depuis que, dans une salle de la Cour de Miami, la Juge Lenard m’a infligé une sentence de perpétuité qui était une décision erronée.

Que de décisions erronées ont été prises jusqu’à ce jour, c’est ce que je me demande.

Ce fut une décision erronée de chercher un jury impartial là où jamais on ne pouvait le trouver.

Ce fut une décision erronée de ne pas nous permettre l’accès aux pièces à conviction nous concernant, en les classifiant comme documents secrets et en les enfermant dans un second mitard, où nous avons rarement pu aller les consulter avec nos avocats.

Ce fut une décision erronée de signifier que seule une partie de ces pièces à conviction, celle déterminée par le gouvernement, devait être celle utilisée dans cette salle.

Ce fut une décision erronée de nous empêcher d’utiliser la circonstance de la théorie de la nécessité, qui mettait en évidence les motifs qui nous ont amenés à exercer notre activité sans nous déclarer.

Ce fut une décision erronée de permettre impunément tous les actes de mauvaise conduite des procureurs et de nombreux de leurs témoins.

Comme fut une décision erronée chaque sentence infligée à mes frères, que j’ai eu l’honneur de voir se dresser dans leurs paroles sincères et dignes et recevoir avec une grande force de caractère les sentences les plus lourdes et les plus démesurées.

Ce fut, enfin, une décision erronée d’avoir décidé la tenue de ce « procès », le plus long que l’on ait vu, dans ces Cours où jamais nous ne pouvions attendre la justice, après nous avoir refusé un changement de siège dans une ville située à peine à quelques heures d’ici.

Cette "erreur" a été corroborée par un panel de trois juges, du Onzième Circuit d’Appel d’Atlanta, unanimement, après avoir analysé pendant trois ans tous les arguments de notre appel direct, dans leur verdict en 2005.

Et c’est là-bas, au milieu de la parfaite tourmente, dans cette Salle de la Cour de Miami, que se joue notre dernier recours légal, l’Habeas Corpus, entre les mains de cette même Juge Lenard qui, par ses erreurs, nous a fait vivre dans une des plus violentes unités pénitentiaires de ce pays pendant huit ans et demi.

Il y a des choses que chacun est capable de surmonter, mais jamais d’oublier, même si dans nos cœurs il n’y aura jamais place pour le moindre brin de rancœur.

Avec l’amour et l’amitié, nous vaincrons !

Cinq accolades.

Antonio Guerrero Rodriguez

27 décembre 2011

FCI Florence

 
************
"Hoy abertzale si no quiere decir revolucionario no quiere decir nada" Jorge Oteiza, escultor.


HACEUNADECADA.zip

11:54 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Russie: les "nostalgiques" (sic) du Communisme de plus en plus nombreux ... ! d9

 
 
Subject: Russie
 
 
Chers camarades et amis,

veuillez trouver ci-dessous et en PJ une Pôle Position (texte du PRCF) que nous vous remercions de lire et de diffuser si vous le souhaitez.
Bien cordialement,
Jany Sanfelieu (pour le PRCF)

RUSSIE : les candidats se réclamant du communisme font un bond en avant.

La plus importante information donnée par les élections législatives en Russie c’est le score du Parti Communiste : 20% des voix.

20 ans après la démolition de l’URSS, malgré une propagande antisoviétique permanente et massive, malgré des pressions inconcevables contre les candidats communistes, frappés, menacés eux et leurs familles, licenciés...le PC de la Fédération de Russie passe de 11% en 2007 à 20% en 2011, et de 57 députés à 92 à la Douma. Dans certaines circonscriptions le PC parvient à des scores de 30%.

Des fraudes massives ont été dénoncées par le PC qui a déposé un recours et par plusieurs partis, autres que l’officiel « Russie Unie » de Poutine et Medvedev, et par des ONG russes : bourrages d’urnes, falsifications, dans plusieurs régions, le taux de participation aurait dépassé 100%, atteignant jusqu'à 146 %....Mais si ces manipulations ont déformé les résultats, la gifle au pouvoir est bien là : perte de 15%  de « Russie Unie ». Et encore soulignons que des partis fantoches de « Russie Unie » sont parvenus à drainer des voix en trompant les citoyens comme le PLDR, le FN local, inféodé à Poutine, qui fait 11%.

Ces résultats prouvent que la réalité politique est plus forte que les propagandes mensongères et malgré mille difficultés s’impose, que les contradictions du capitalisme restauré en Russie provoquent, là-bas comme ici, de tels dégâts sociaux que les peuples finissent toujours par relever la tête et par combattre.

Après 20 ans de contre-révolution beaucoup d’illusions sont tombées. Et tous les sondages prouvent que, expérience faite, les habitants de la Russie et des autres républiques issues de l’URSS regrettent MASSIVEMENT les acquis du socialisme et condamnent massivement les déprédations du capitalisme. Tout récemment d’ailleurs, le PC de Lituanie a fait lui aussi un véritable bond en avant. Partout, les travailleurs dressent le bilan globalement très négatif de la restauration capitaliste.

Certes il reste du chemin à parcourir mais ce renforcement spectaculaire des communistes est un encouragement formidable pour les luttes des travailleurs russes contre leur bourgeoisie au pouvoir au Kremlin. Et un encouragement pour tous les démocrates occidentaux à condamner la criminalisation honteuse du communisme qui sévit en Europe de l’école aux chaînes de télévision.

Et un encouragement pour tous ceux qui luttent dans le monde pour la renaissance communiste.

 

 

 

AM 6 Déc. 2011

 



2011 - 12 - 06 RUSSIE.doc

11:46 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

29/12/2011

Solidarité Syrie - Réunion publique samedi 7 janvier Paris d9

 
 
Sent: Monday, December 26, 2011 11:35 AM
 
Subject: Solidarité Syrie - Réunion publique samedi 7 janvier Paris
 
       
                valmy
               Comité Valmy    www.comite-valmy.org      info@comite-valmy.org    


        SOLIDARITÉ ANTI IMPERIALISTE AVEC LA SYRIE - Réunion publique le samedi 7 janvier 2012 à Paris
         http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2126

        Les orangers de Baniyas : Récits de visites à des blessés de « l’armée des barbouzes » en Syrie - Témoignage - par Marie-Ange Patrizio
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2099

        L’Armée syrienne libre est commandée par le gouverneur militaire de Tripoli - par Thierry Meyssan
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2114

        Aider le peuple syrien  - Message de Mère Agnès-Maryam de la Croix à l’occasion de Noël   
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2127

        Thierry Meyssan: « L’expression printemps syrien est une pure fiction » F B - Le Temps d’Algérie        
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2110

        Troisième lettre ouverte d’un prêtre Arabe de Syrie à Monsieur Alain JUPPÉ, Ministre français des Affaires Étrangères  
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2111

        Gérard Araud, Ambassadeur de France à l’ONU -"Nous sommes des vautours qui nous nourrissons des conflits" - Franck de Bouvines 
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2100

        Tendances de l’Orient - Lundi 12 décembre 2011 no61 - par Pierre Khalaf - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2102

        Le Patriarche Lahham : Nous refusons l’ingérence étrangère… Les Syriens sont capables de régler leurs problèmes
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2101

        L’art de la guerre - Les smart bombs de Wall Street - Manlio Dinucci - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2098

        Le testament d’Auguste 2/2 par René Naba  - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2106

        Salah Hamouri dément les propos de Richard Prasquier, président du CRIF - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2122

        Le Sénat américain approuve la détention militaire de citoyens américains - Par Bill Van Auken
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2113

        L’URSS devait être sauvée (Poutine) - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2120

        Qui veut la peau de Vladimir Poutine ? - par Léon Camus - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2116

        Le laser iranien a réussi à pirater l’avion-espion de la CIA - G.Hobballah - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2108

        L’art de la guerre - En Irak la guerre est « subrogée » - Manlio Dinucci - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2119 

        L’Occident en déclin : La fuite en avant d’une 3e guerre mondiale - par Pr Chems Eddine Chitour
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2096

        Koné Katinan, porte-parole de Laurent Gbagbo : - "Les législatives ivoiriennes ont enregistré la participation la plus faible jamais connue"
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2097

        Noël en Palestine: http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve632      

        Euro dictature ou souveraineté    

        Nous, peuple souverain, sommes citoyens, non sujets européens - Anicet LE PORS
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2125

        La crise de la zone Euro et la responsabilité historique des dirigeants européens - Jacques Sapir  
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2123

        L’Europe est-elle en cours de "Tiers-mondialisation" ? - Entretien avec Bernard Conte 
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2121

        Emmanuel Todd : "Annulons la dette du Vieux Monde !" - Propos recueillis par Elisabeth LÉVY pour Le Point  
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2118

        La peur dernier rempart de l’Euro ? par Laurent Pinsolle  - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2115

        Démasquons les Insiders ! Bernard CONTE - Économiste politique - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2112

        MES : Main basse sur les leviers économiques nationaux - Un appel de BRN 
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2107

        Appel solennel de la conférence nationale du PRCF aux militants du mouvement ouvrier et aux patriotes républicains.  
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2103

        UNE FORCE NUCLEAIRE NATIONALE DE DISSUASION : POURQUOI ? Contre-Amiral (2S) Claude GAUCHERAND
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article641

        Vaclav Havel n’est plus... rien.  - Descartes - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2117

        LA CGT A LAQUELLE J’ASPIRE par Jacques Tourtaux - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2105
       
          

             
             

09:50 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

23/12/2011

Si vous allez au tribunal, surveillez... le juge!

 
 
Sent: Friday, December 23, 2011 7:30 PM
 
Subject: Si vous allez au tribunal, surveillez... le juge!
 
Il venait peut-être de condamner un SDF qui "piquait" dans les poubelles d'un hyper-marché...
 
************
"Hoy abertzale si no quiere decir revolucionario no quiere decir nada" Jorge Oteiza, escultor.
 
 

Le juge chipe une pendule

 

Par Europe1.fr avec Pierre de Cossette

 

Publié le 23 décembre 2011 à 14h32Mis à jour le 23 décembre 2011 à 14h32

 
 
Le magistrat faisait partie des neuf juges qui ont condamné Carlos.

Le magistrat faisait partie des neuf juges qui ont condamné Carlos. © MAX PPP

Ce magistrat qui siégeait au procès Carlos a reconnu avoir volé une pendule au tribunal.

Le voleur était au-dessus de tout soupçon. Un magistrat, qui faisait partie des neuf juges professionnels ayant condamné le terroriste Carlos, est poursuivi pour le vol d’une pendule, dérobée dans une salle attenante à la cour d’assises. Ce juge de 63 ans, décoré il y a deux ans de la légion d’honneur, comparaîtra le mois prochain dans une procédure de plaider coupable pour vol aggravé par personne dépositaire de l’autorité publique.

C’est un employé chargé de remonter les vieilles pendules du Palais de justice de Paris qui s’est rendu compte de la disparition d’une pendule en laiton datant du 19e siècle. L’objet, d’une cinquantaine de centimètres de haut, était entreposé dans une pièce jouxtant la salle des délibérés.

Il s’ennuyait

Quatre jours plus tard, les gendarmes du commandement militaire, chargés de la sécurité du tribunal, tombent sur le juge, portant un sac de toile. A l’intérieur, la pendule, qu’il explique avoir trouvée. Mais la police judiciaire se rend vite compte que le juge est en réalité le voleur de l’objet.

D’autant plus que des caméras de vidéosurveillance l’ont surpris alors qu’il était en train de s’emparer de la pendule. Le magistrat a reconnu les faits. En guise d’explication, il a affirmé aux enquêteurs qu’il s’ennuyait et qu’il ne savait pas trop ce qui l’avait pris. Aucune mesure disciplinaire n’a pour l’instant été engagée contre lui.

22:32 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Un nouvel article sur le blog canaille-le-rouge.over-blog.com d9

Sent: Thursday, December 22, 2011 6:24 AM
 
Subject: Un nouvel article sur le blog canaille-le-rouge.over-blog.com
 
22/12/2011 06:24:02
Un nouvel article sur le blog canaille-le-rouge.over-blog.com

Pour éclairer les tenants du conflits des aéroports

Trois articles (courts) sur la même page. Deux sur les conditions d'exercices du metier tirés de l'Huma et de Libé et le papier de G Moréas sur son blog du Monde (que La Canaille ne suit pas…

Pour lire la suite cliquez ici


http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2011-12/2011-12-21/article_greve-aeroport-syndicats.jpg

Trois articles (courts) sur la même page.

Deux sur les conditions d'exercices du metier tirés de l'Huma et de Libé et le papier de G Moréas sur son blog du Monde (que La Canaille ne suit pas totalement mais qui donne aussi des éléments intéressants)

 

Une fois convenu du rôle de hien de garde que Fa# a demandé de jouer à son gluant de Beauvau, ces trois papiers montrent bien le fond de la question

Voici les textes

 

Celui de Libé

"Aéroport Roissy-Charles de Gaulle, 7 heures du matin ce mardi. Un vilain ciel gris se fait voir à travers la baie vitrée du terminal 2F. Ils arrivent par petits groupes, chasubles bleus de la CFTC, drapeaux rouges de la CGT, mégaphones qui crachent des bruits d'ambulance. Après six jours de grève, les agents de sûreté n'en ont pas marre. «De toute façon, on a déjà perdu tellement d'argent que ça ne sert plus à rien de reculer maintenant», remarque l'un d'eux.

Leur principale revendication n'a pas changé : 200 euros d'augmentation pour tous. Ils la scandent en parcourant les halls de l'aéroport, sous le regard énervé – et parfois les invectives – de voyageurs en attente. Une nouvelle séance de négociation doit s'ouvrir dans la matinée avec les employeurs, qui ne veulent rien lâcher sur la question salariale. Il n'en sortira rien. La Brink's, ICTS, Securitas et Alyzia, qui se partagent l'essentiel du marché, affirment ne pas réaliser des marges suffisantes pour augmenter leurs salariés. Dépit et colère.

«Le job s'est militarisé»

Ecouter les agents de sûreté raconter leur quotidien, c'est faire collection d'anecdotes angoissantes sur leurs conditions de travail. «Le job s'est militarisé, dénonce l'un. On est sous surveillance permanente. Même pour aller aux toilettes, il faut demander la permission – sans garantie de l'obtenir.» Des caméras sont braquées en permanence sur les agents pour s'assurer qu'ils respectent leur quota de palpation et d'ouverture de valises.

L'image d'un pistolet est parfois incrustée dans les bagages passés aux rayons X, histoire de tester leur vigilance – quand ce ne sont pas des policiers chargés d'armes factices qui se présentent.

Une autre salariée affirme avoir passé huit heures consécutives devant l'écran de la machine à rayons X, alors que ce genre de session est normalement limitée à 20 minutes. «A la fin, j'avais les yeux qui bougeaient tout seuls». Ce genre de dépassement horaire est habituel, affirment les grévistes, dont les temps de pause sont chronométrés à la minute.«Alors oui, à un moment, on n'a plus envie de sourire aux gens qui se présentent au contrôle.»

Selon beaucoup d'entre eux, cette pression permanente et la fatigue finissent par nuire à la qualité du travail. Le turn-over est très élevé dans le secteur, autant que les arrêts-maladie. L'incitation à faire vite, à fluidifier le flot des voyageurs, entraîne un relâchement de l'attention. «A la fin, le contrôle devient une pièce de théâtre, une mascarade, affirme une jeune agent de sûreté. Il y a tellement de failles. Si les terroristes savaient.»

Malgré tout, les agents sont priés d'avoir une attitude commerciale. «On nous demande de plus en plus de faire du relationnel, s'agace un autre.”Bonjour, comment ça va, je peux porter votre bagage”... Maintenant quand un client – on ne dit plus “voyageur” – refuse la palpation, ou transporte un liquide interdit en cabine, il faut parlementer avec lui, trouver une solution, appeler un responsable...»

«Nous, on part pas en vacances»

L'idée de voir intervenir la police ou la gendarmerie pour les remplacer à leur poste provoque l'indignation générale. Comme si on tentait de «voler» leur grève. «On se permet ça avec nous. Mais si c'étaient les pilotes qui faisaient grève, est-ce qu'on ferait appel à l'armée de l'air ?», s'exclame un militant CGT. «Agent de sûreté, ça ne s'improvise pas,reprend une autre. Il faut être formé à des protocoles bien précis»

Dans ce contexte, ils sont assez peu sensibles à la complainte du passager «pris en otage» : «Nous, on n'a pas les moyens de partir en vacances, de prendre l'avion, s'énerve une déléguée CFTC. On n'a pas de Noël. Et si on veut se faire entendre, on est obligé de frapper fort»."

Celui de l'Huma

Aéroports: les agents de sureté demandent d'être respectés par leurs patrons

 

 

"Horaires décalés, voyageurs agressifs, pressions au rendement: au delà d'une augmentation de salaire les agents de sûreté en grève depuis six jours réclament une reconnaissance de leur métier et dénoncent leurs conditions de travail.

Tous refusent de donner leur nom. Par peur de représailles de leurs employeurs, disent les grévistes interrogés mardi à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, le plus touché par le mouvement avec celui de Lyon. "Nous gagnons 1.543 euros bruts par mois. Avec cela nous travaillons le dimanche, nous avons des horaires décalés, nous commençons parfois à 4 heures du matin et sur une vacation 2.000 passagers passent sous le portique", détaille une gréviste qui travaille depuis dix ans pour la société ICTS.

Quota de palpations

"Nous sommes mal vus par les passagers parce que nous effectuons des palpations. Ce qu'ils ne savent pas c'est que certaines palpations sont décidées de façon informatique. Le quota de palpations a augmenté de 20% alors que nous sommes moins nombreux qu'avant", renchérit un collègue. "On nous demande de faire passer les passagers de plus en plus vite, c'est du commercial avec une option sûreté. C'est dangereux", insiste une salariée de 58 ans.

"Nous ne sommes pas des enfants gâtés. Nous faisons un vrai métier qui a son importance pour la sûreté des gens. La preuve c'est que le gouvernement s'est aperçu qu'on ne peut pas nous remplacer par n'importe qui puisqu'il demande aux policiers de le faire", sourit un autre salarié d'ICTS.

"Sans cesse surveillés"

Les grévistes dénoncent aussi la pression des employeurs. "Nous sommes sans cesse surveillés, au moindre petit souci, on nous fait un rapport", s'agace un agent. "Nous devons pointer en arrivant et en partant. Je connais un salarié à qui on a retiré 21 centimes sur son salaire parce qu'il a pointé avec une minute de retard !", lance une salariée qui défile chaque matin depuis six jours dans les aérogares de Roissy.

Un rapport parlementaire dans le sens de leurs revendications

Dans leur rapport du 13 décembre sur la sûreté aérienne, les députés PS Daniel Goldberg et UMP Didier Gonzales recommandent d'"améliorer la reconnaissance des personnels de sûreté, afin que ces derniers bénéficient d’avantages comparables à ceux des autres personnels aéroportuaires, tels que des locaux décents, l’accès aux restaurants d’entreprise, une participation accrue des employeurs aux déplacements domicile-travail".

"Nous ne demandons pas des avantages, nous demandons une reconnaissance", commente une gréviste qui, en 12 ans de sûreté aéroportuaire, a "vu le métier changer... en mal. C'est le mauvais exemple de la sous-traitance". Confiée à la police aux frontières, la sûreté aéroportuaire a été privatisée en 2001."

Le Blog de G Moréas

"21 décembre 2011

Grève dans les aéroports : la police prise en otage…

Les Français sont pris en otages… Une expression entendue à chaque mouvement de grève et complaisamment relayée par les gens qui nous gouvernent. Comme si, à force de la répéter, on finissait par se persuader que tous nos malheurs viennent de ces salariés qui trouvent un plaisir sadique à nous embêter pour la moindre revendication.

Avec les policiers, au moins, pas de problème, puisqu’ils n’ont pas le droit de grève. Et voila-t-il pas qu’au premier débrayage sérieux dans le domaine de la sécurité, on menace de les utiliser à une tâche dont ils ont été déchargés au profit du secteur privé ! Or, désigner les policiers comme des briseurs de grève porte gravement atteinte à leur image – qui, d’après une étude récente, n’est déjà pas trop reluisante. Et si par malheur ils laissaient passer une arme ou un objet interdit, qui serait responsable ? L’aéroport, le ministre de l’Intérieur ou le policier lambda ?

Et puis, comment voulez-vous que trois ou quatre cents policiers et gendarmes assurent le remplacement de milliers d’agents de sûreté aux quatre coins de France ?

Dans cette grève, on a d’un côté des patrons qui refusent la négociation et de l’autre un gouvernement qui montre les crocs. Comme si on recherchait le clash. Alors, il faut s’interroger : pourquoi cette épreuve de force ? Juste pour nous assurer de bonnes vacances ?

À moins que…

Le 1er janvier 2012, les agents de la sûreté aéroportuaire comme tous les autres personnels de la sécurité privée seront contrôlés par un nouvel organisme placé sous la tutelle du ministère de l’Intérieur : le CNAPS (Conseil national des activités privées de sécurité). Une personne morale de droit public compétente pour tout ce qui n'est pas du ressort direct de l'Etat. Ce sont donc 5 000 sociétés et près de 200 000 salariés qui passeront sous sa coupe. Il s’agit pour l’administration de réguler les tâches qu’elle a déléguées au secteur privé. Tandis que, pour cause de RGPP, les policiers et les gendarmes sont appelés à se recentrer sur « leur cœur de métier ».

http://moreas.blog.lemonde.fr/files/2011/12/Missions-du-CNAPS_-site-USP1.jpg

Donc, si cette grève a lieu maintenant, ce n’est pas seulement en raison du retentissement que lui donne l’approche des fêtes… À mon sens, elle traduit aussi l’inquiétude des salariés qui craignent dans un avenir proche de nouvelles contraintes. Peut-être même se disent-ils que c’est la dernière occasion de faire grève... Car pour le gouvernement, ce n’est pas le service minimum qui est sur la table, mais bien un service maximum.

Finalement, un jour, on se dira peut-être : la police, c’était pas si mal."

¤¤¤¤¤¤

Le fond du problème, c'est toujours et encore le statut social des personnels exerçant des fonctions de service public.

Nous sommes devant les conséquences d'une privatisation qui en gardant la mesure des choses est de la même nature que les conflits à la SNCF nés de la privatisation de l'accueil en gare confié à des entreprises tiers par appel d'offre au moins disant où les conditions sociales des salariés sont les variables d'ajustement et où les actionnaires tirent des profits plus que conséquents.

C'est la démonstration que services publics et critères du marchés sont inconciliables.


22:30 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Pourquoi se syndiquer ? En FRANCE, mais aussi en Belgique et partout dans l' Euro-dictature capitaliste franco-allemande ...

 
 
From: jemi bayart
Sent: Friday, December 23, 2011 5:25 PM
 
Subject: brève: conquêtes sociales
 
 

 

http://monavistinteresse.blogspot.com/2011/12/pourquoi-se...

pourquoi se syndiquer ?

manif65

 

 

Lors de la manifestation contre l'austérité de mardi 13 décembre, à Guingamp, nous n'étions guère nombreux...il pleuvait...il faisait froid, et j'entendais la voix de certains qui m'avaient dit " pfff à quoi ça sert d'y aller, ça va rien changer ".
Pourtant les motivés qui étaient là sont un véritable exemple, pour nous tous, qui nous indignons, à voix basse, dans nos canapés, face à la télévision qui nous abreuve de mauvaises nouvelles, d'histoire de triple A et de crise de la zone euro.

Contre toute-attente, étant donné la faible participation, le sous-prefet a accepté de recevoir une délégation composée de T.Perennes et B.creuzer pour la cgt, Henri Le jan et Brigitte Jacob pour la fsu et Jocelyne Aubin pour solidaires .
Selon Mr Perennes, cette entrevue devait être centrée sur les revendications de la journée anti austérité du 13 mais à la surprise des participants, même si il a voulu circonscrire cette réunion sur ce thème le sous préfet aurait manifesté un certain embarras sur la situation économique et sociale locale.
Nul besoin d'être grand clerc, pour observer que la misère frappe Guingamp et sa région de plein fouet, là où l’intérim serait le plus grand employeur privé du secteur...

La colère gronde, mais elle ne trouve pas de moyens de s'exprimer, certains menacent d'un vote extrême pour les prochaines élections, tactique vaine puisque beaucoup le reconnaissent ce vote ne tiendra pas la distance au second tour.

La
solution semble pourtant devant leurs yeux, rejoindre les syndicats, s'unir dans ce qui reste un des seuls contre-pouvoirs en France.

Un contre-pouvoir craint, celui seul capable encore de lever des millions de citoyens dans les rues.

Un contre-pouvoir qui a obtenu par le passé, en vrac :

1892 - Interdiction du travail de nuit des femmes...

1906 - Repos obligatoire de 24 heures hebdomadaires.

1910 - Loi sur les retraites ouvrières et paysannes.

1919 - Limitation de la journée de travail à 8 heures (et la semaine à 48 heures), Loi sur les conventions collectives (sans réel effet avant 1936).

1930 - Mise en place des assurances sociales.

1932 - Mise en place des allocations familiales.

1936 - Loi sur les 40 heures hebdomadaires - Loi sur les congés payés (deux semaines)

1945-1947 - Au nombre des acquis durables de la Libération figurent les nationalisations de grandes entreprises et la participation des salariés à leur gestion - les comités d’entreprise - mise en place de la Sécurité sociale - statut de la fonction publique - grille des salaires - inscription du droit de grève dans le préambule de la constitution.

1950 - Création du SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti).

1956 - Adoption de la troisième semaine de congés payés -

1968 - Extension de la 4ème semaine de congés payés (adoptée le 2 mai, avant les mouvements de grève) - loi reconnaissant la section syndicale d’entreprise - augmentation du SMIG de 35 % -

1971 - Loi sur le paiement mensuel des salaires -

1974 - Décret sur les CHS (Comité d’Hygiène et de Sécurité) - accord interprofessionnel, instituant l’indemnisation du chômage à 90 % en cas de licenciement économique.

1979 - Loi délimitant les contrats à durée déterminée.

Des acquis qui s’émiettent de jour en jour...
Vos anciens se sont battus pour ces acquis, et vous qu'allez-vous faire, rester à râler sur vos canapés ?

22:30 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

08/12/2011

Un nouvel article sur le blog canaille-le-rouge.over-blog.com d9

 
 
Il a cependant déjà passé 30 ans au trou et il risque encore d’y passer le reste de sa vie, malgré le fait qu’il n’ a jamais cessé de proclamer son innocence.
Et il ne pourra certainement pas compter sur la moindre intervention humanitaire de son frère de couleur OBAMA en sa faveur ...
Au pays des Ricains, les shérifs continuent à faire la Loi selon les principes du Texas et des ex-Etats esclavagistes du Sud ...
RoRo
 
 
 
 
 
Sent: Wednesday, December 07, 2011 6:49 PM
Subject: Un nouvel article sur le blog canaille-le-rouge.over-blog.com
 
07/12/2011 18:49:15
Un nouvel article sur le blog canaille-le-rouge.over-blog.com

Dépêche. Mumia ne sera pas exécuté

Un grand succès qui ne ne clos pas la question. Les procureurs de Philadelphie ont renoncé à redemanderla peine de mort contre l'ancien journaliste et militant noir américain Mumia Abu-Jamal, a…

Pour lire la suite cliquez ici


sourti stylo recadré Bs Def

Un grand succès qui ne ne clos pas la question.

Les procureurs de Philadelphie ont renoncé à redemanderla peine de mort contre l'ancien journaliste et militant noir américain Mumia Abu-Jamal, a annoncé mercredi 7 décembre son avocat.

Trente ans après sa condamnation à mort pour le meurtre d'un policier blanc, cette décision implique que, selon la loi de l'Etat de Pennsylvanie, Mumia Abu-Jamal, l'un des plus célèbres condamnés à mort des Etats-Unis, finira sa vie en prison.

"Les procureurs ont fait ce qu'il fallait faire. Après trente ans, il était temps de mettre fin à cette recherche de la peine de mort", s'est réjoui son avocate, Judith Ritter, dans un communiqué.

Maintenant il faut gagner sa libération.

 

 

http://s2.lemde.fr/image/2008/03/27/540x270/1028196_3_3acd_mumia-abu-jamal-en-1995.jpg

22:06 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

04/12/2011

BULLETIN ELECTRONIQUE PROGRESS Lawyers Network: Colloque 2012 ı Procès contre l'amiante ı L'impunité en cas de violences policiè res ı Crise humanitaire ı Bpost ı Conférence de presse à Utrecht ı J.FERMON interdit aux USA ı Charte 2020 d9

 
La fin du premier procès de défense des victimes de l’ amiante:  de l’ excellent travail et une belle victoire pour Jan FERMONT et les autres avocats progressistes.
Bravo, camarades !
RoRo
 
Sent: Tuesday, November 15, 2011 11:42 AM
Subject: BULLETIN ELECTRONIQUE PROGRESS Lawyers Network: Colloque 2012 ı Procès contre l'amiante ı L'impunité en cas de violences policières ı Crise humanitaire ı Bpost ı Conférence de presse à Utrecht ı J.FERMON interdit aux USA ı Charte 2020
 

Si vous ne pouvez pas bien lire ce message, vous pouvez télécharger la version pdf ici  
Indien deze e-mail niet goed leesbaar is, kunt u hier de pdf versie downloaden                                

                                                

HOME UNSUBSCRIBE

BULLETIN ÉLECTRONIQUE, numéro 18

 

Cher lecteur,

 

Voici le bulletin électronique de PROGRESS Lawyers Network. Vous y trouvez un aperçu des principaux articles du site web. Si vous recevez ce bulletin pour la première fois et si vous désirez le recevoir dorénavant, vous pouvez vous enregistrer ici.

 

 

COLLOQUE 16 MARS 2012: ‘LE MIGRANT COMME DÉLINQUANT: LES DROITS HUMAINS SOUS HAUTE TENSION’

Les migrants sont régulièrement assimilés à des criminels. Des dispositifs militaires (Frontex) ont été mis en place pour stopper l’arrivée des migrants dans l’Europe Forteresse, ils sont massivement fichés dans des banques de données stigmatisantes et placés en détention comme des criminels en vue de leur expulsion. Le colloque jettera un éclairage sur les différents mécanismes de criminalisation et visera à dégager des pistes de résistance contre ces évolutions. Lire plus…

 

 

 

 

 

 

LE PREMIER PROCÈS CONTRE L’AMIANTE EN Belgique

 

Les avocats Jan FERMON et Emmanuelle SCHOUTEN assurent la défense des victimes du premier procès de l’amiante en Belgique. Chaque année, plus de 800 personnes meurent de l’amiante dans le Royaume.
Lire plus…

 

 

 

 

 

ACTUALITÉ

 

Le collectif d'avocats PROGRESS Lawyers Network exige que les agents de police soient toujours identifiables…

 

L'état belge fait défaut dans son approche de la crise humanitaire. Avocats Ivo FLACHET et Thomas MITEVOY réagissent par un communiqué de presse…

 

Pour le moins 400 personnes licenciées chez Bpost pour cause de maladie fréquente. Une réaction de l’avocat Jan BUELENS...

 

Invitation à une conférence de presse du National Democratic Front of the Philippines (NDFP) et l` International Legal Advisory Team (ILAT) le lundi 14 novembre 2011 à l`université d`Utrecht.…

 

Avocat Jan FERMON interdit de passage en transit du territoire américain...

 

 

 

L’avocat vous répond

Dans cette rubrique, un avocat répond à une question d’actualité toutes les deux semaines.

 

Cette semaine:  Suis-je protégé contre le licenciement durant mon congé de paternité?

 

La semaine passée: Contrats à durée déterminée successifs

 

 

 

 

 

Charte ‘2020’: la vie privée et les droits fondamentaux

Cette Charte ‘2020’ a été publiée dans l’ouvrage de Raf Jespers ‘Big Brother in Europa’ paru en néerlandais en 2010 aux éditions EPO Berchem-Antwerpen. La charte formule une perspective de résistance juridique et politique contre ces évolutions néfastes qui menacent les droits des citoyens et la démocratie.

 

Commandez via info@progresslaw.net (€5 incl. frais d’envoi) ou

téléchargez la charte en 5 langues via notre site.

 

 

 

 

 

 

Afin de ne pas charger le mailbox vous ne recevez pas d'annexes. Vous trouverez toujours plus d'information en cliquant les liens.

20:38 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |