23/10/2011

BELGIQUE: CHARLEROI: Un nouveau-né... Et bien, bienvenue à Myria m DELY et à son blog en ébullition, sur Internet ! Visitons-l e ... RoRo c1d9

 
 
Ah oui, la BELGIQUE, c’ est en EURO-DICTATURE capitaliste ... !
RoRo
 
Sent: Saturday, October 22, 2011 10:46 PM
 
Subject: Un nouveau-né
 
 
Bonsoir à toutes et tous,

Je vous envoie un lien vers mon blog http://www.myriam-en-ebullition.be/ qu'un ami m'a aidé à créer.

Une façon de partager mes coups de colère contre les injustices, le racisme, la discrimination et tous les maux de ce système capitaliste.
Mais aussi les moments de solidarité, la joie des petites (et grandes) victoire dans nos luttes.

Amitiés,

Myriam
 
 

DIMANCHE 23 OCTOBRE 2011

WIJ KOMEN TERUG...

Wij komen terug
Wij komen terug
Wij komen terug met nog veel meer !
En dan met, nog veel meer, en dan met nog veel meer, en dan met nog veel meer
Wij komen truuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuug

Dans les années 80, c'était la chanson des activistes flamands de la Florennade, un petit café de rendez-vous, près de la base militaire de Florennes, d'où ils préparaient leurs actions contre les missiles nucléaires.

Et nous reviendrons, toujours plus nombreux: voilà ce qu'on peut bien dire aussi de la deuxième mission internationale de "Bienvenue en Palestine" qui se prépare pour le mois d'avril.

La première fois, le 8 juillet 2010, nous sommes partis à près de 500. Nous comptons repartir le 15 avril 2011 à 1000 ! Et les préparatifs vont bon train : il y a un excellent projet que nous soutiendrons (dans la région de Bethléem. Des personnalités mondialement connus ont déjà donné leur soutien.

Au mois de juillet quelques-uns parmi nous ont su passer le contrôle israélien. Plus de 200 personnes ont été bloqués dans les aéroports européens. Nous étions 110 femmes et hommes à avoir été emprisonnés, comme en témoigne cette vidéo :

Mais Israël n'a pas gagné la partie. Et Israël ne gagnera pas la bataille. Notre volonté d’œuvrer pour le droit d'entrée en Palestine est restée intacte. Dans de nombreux pays les gens ont été choqués par ces mesures de répression. Même la presse israélienne a critiquer le gouvernement.

We komen terug ! Et nous reviendrons !
Plus nombreux, avec plus de groupes, avec plus de pays, avec de nombreux personnalités.

Plus d'infos dans les jours qui viennent...

SAMEDI 22 OCTOBRE 2011

LA DIRECTION DE MAKRO ACCUSE DES ACTIVISTES POUR LE BOYCOTT DE PRODUITS ISRAÉLIENS, DE VOL AVEC VIOLENCE ET DE TENTATIVE D'INCENDIE SUR LE PARKING


Ce samedi matin, nous sommes cinq membres de la Plate-forme Charleroi-Palestine à distribuer quelques dépliants « Oser le boycott, non aux arômes de l'occupation». Nous expliquons aux personnes présentes dans le magasin qu'en refusant d'acheter les plantes aromatiques en provenance d'Israël, elles affirment leur indignation contre l'expropriation de la terre et le rationnement de l'eau dont sont victimes les Palestiniens.
Nous avons un bon retour, y compris des membres du personnel (informés au préalable par les responsables syndicaux du magasin).
Nous classons  les diverses herbes (coriandre, romarin, thym citronné, menthe, estragon, sarriette, salicorne, etc) dans un caddy, lorsque que nous sommes interpellés par un garde de sécurité de la société G4S (1) et la gérante.

2011-10-22_10.35.58.jpg

Nous demandons calmement à la gérante qu'elle interpelle la société concernant la vente des produits israéliens. Mais le dialogue est vite impossible. Elle tente de prendre le GSM avec lequel Mohammed a filmé quelques scènes et menace d'appeler la police. Nous nous dirigeons vers les caisses afin de parler à un plus grand nombre de clients. 
Ceci étant fait, nous abandons le caddy et allons mettre des dépliants sur les pare-brises de la voiture. Mohammed doit nous quitter pour chercher ses enfants, ... mais il n'ira pas loin ! Deux voitures de police, sirène allumée le bloquent sur le parking. De loin, nous voyons que Mohammed est sorti de la voiture et qu'il est immobilisé, les mains sur le capot. David, Lucie, Freddy et moi accourons. Ne comprenant pas ce qui se passe, nous faisons savoir que nous ne sommes pas des criminels, que Mohammed n'a rien fait de répréhensible. Lucie est jetée par terre, 4 policiers la tiennent en tenaille sur le sol. David et moi sommes retenus par les bras, ne savons pas bouger. De nouvelles camionnettes de la police arrivent. Finalement il y a en a 10 et au moins 20 policiers. Nous crions aux chauffeurs de voiture passants : avertissez la presse. La police cherchent le GSM de Mohammed, avec lequel il a pris quelques photos dans le magasin. Ils ne le trouvent pas et le laissent partir, mais ils l'interceptent de nouveau sur la chaussée de Bruxelles toute proche. Ils trouvent le GSM et l'obligent d'effacer les photos. Lucie est embarquée au commissariat de Charleroi. Elle est enfermée dans une cellule et ne sera libérée que trois heures plus tard. Un responsable de la police nous dit que ses troupes ont été appelées par la direction du magasin parce qu'il y a eu "vol avec violence". La même direction diffuse la rumeur parmi les membres du personnel que nous avons voulu mettre le feu aux produits dans le caddy au milieu des voitures. 

Il est clair que cette tentative de criminaliser nos actions ne restera pas sans suite !

(1) c'est la même société qui joue d'ailleurs un rôle actif dans la sécurisation des colonies israéliennes en Palestine occupée. G4S fournit des scanners de bagages et du corps pour les checkpoints et les prisons israéliennes. A côté de cela, G4S fournit des gardiens armés dans les colonies.







VENDREDI 21 OCTOBRE 2011

AVEZ-VOUS REÇU UN FAIRE-PART POUR LE MARIAGE ?


Février 2011.
Ma copine Malika et son ami Younes veulent se marier. Ils vivent ensemble depuis 4 ans.
Mon mari et moi sommes demandés comme témoins au mariage.
Mais il y a un petit problème. Younes vit en Belgique depuis 10 ans. Il a fait plusieurs demandes de régularisation de séjour, mais n'a toujours pas reçu une réponse positive.
Alerte, alerte !! : il s'agit d'un mariage blanc ! Le parquet organise une enquête. Un policier vient à domicile pour nous poser une série de questions.

Depuis quand connaissez-vous les concernés ?
Comment se sont-ils rencontrés ?
Est-ce un mariage d'amour ?
Ont-ils prévu de faire des enfants ?
Avez-vous reçu un faire-part ?
Est-ce que la mariée a une robe de mariage ?
Y aura-t-il un mariage religieux ?
Est-ce qu'il y aura une fête ?
Est-ce qu'il y aura un voyage de noce ?
Est-ce que vous les voyez régulièrement ?
De quoi vivent-ils ?

Des questions INDISCRETES, HUMILIANTES, STUPIDES...
Et si ces jeunes décideraient simplement de faire un mariage discret, sans tralala ?
Ils n'y ont pas le droit sans paraître suspects ?

Le temps passe. En attendant une décision favorable, le couple se prépare au mariage.
Malika m'invite à voir la robe de mariage qu'elle a commandé au magasin.
Puis la décision du tribunal tombe : la demande de mariage est rejetée : suspicion de mariage blanc. Le couple fait une deuxième demande, en précisant que Malika est enceinte.Et voilà que cela recommence : une nouvelle enquête !!!

Octobre 2011. Nous sommes de nouveau convoqués à la police, pour répondre de nouveau aux questions stupides. Cette fois-ci nous sommes entendus séparément. Pour déceler des contradictions ?
En attendant la fin de l'audition de Jean-Marie, je sens ma colère monter.

« Depuis quand connaissez-vous les concernés »
J'ai envie de répondre que je connais Malika depuis qu'elle m'accompagnait au procès des ouvriers de Clabecq.

« Avez-vous reçu un faire-part »
Mais comment voulez-vous qu'ils envoient un faire-part si le tribunal refuse de nouveau le mariage ?!!
« Est-ce que la mariée a une robe de mariage ? »
Oui, mais figurez-vous qu'elle ne rentre plus dedans, puisqu'elle est enceinte de plusieurs mois !

Je fais noter que j'ai déjà répondu à toutes ses bêtes questions à une audition précédente.
Et puis basta !



22:08 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.