10/07/2011

pourquoi Strauss-Kahn a perdu la partie

Un point de vue de plus, quand même assez intéressant, avec quelques arguments assez bien pensés ... Toujours attendre et voir, bien sûr ...
L’ Affaire continue .....
RoRo
 
Sent: Sunday, July 10, 2011 3:39 PM
Subject: pourquoi Strauss-Kahn a perdu la partie
 
 

 
 
 
 
 
 
STRAUSS-KAHN :

French writer and human rights activist Claude Ribbe has created a Support Committee for Nafissatou Diallo

Dominique Strauss-Kahn, the French ex-managing director of the International Monetary Fund, rich, powerful, famous, bloated with arrogance and vanity, is accused by a perfectly ordinary, hard-working African Muslim immigrant in New York of attempting to rape her and forcing her against her will to engage in sexual acts.

Because the ambitious Dominique Strauss-Kahn – the self-proclaimed future president of the French republic – claims to be a leftist, because he was the favourite of the French socialist party for the 2012 election, one shocked part of the French ruling class hastily denied the facts, thus revealing its own racism, sexism, Islamophobia and complete disdain for those in a humble position.

By virtue of the principle whereby a defendant is innocent until proven guilty, the accused has become the victim and the presumed victim has been referred to by the mediocre "elites", the experts on misinformation that control the media world in France, as being guilty of having taken part in a so-called "conspiracy". And the rape has become a mere "roll in the hay".

It was minimised because "no lives were lost". The supposed attacker was pitied because of his "fragility". And to crown it all, the fact that the presumed rapist was accused has been presented as a "new Dreyfus affair"...

 
 
 
L'écrivain français Claude Ribbe forme un comité de soutien à Nafissatou Diallo
victime présumée de Dominique-Strauss-Kahn

retrouvez aussi Claude Ribbe sur Facebook

et sur Twitter 


 www.claude-ribbe.com

 
 
Comité de soutien à Nafissatou Diallo
 
 
Le Français Dominique Strauss-Kahn, président du Fonds monétaire international, riche, puissant, célèbre, boursouflé d’arrogance et de vanité, est accusé d’avoir violé une femme de chambre, une immigrée africaine musulmane sans histoires travaillant dur à New York.
Parce que l’ambitieux Dominique Strauss-Kahn - autoproclamé futur président de la République française - se dit de gauche, parce qu’il était le favori du parti socialiste français à l’élection de 2012, une partie de la classe dirigeante française, sous le choc, s’est empressée de nier les faits, révélant ainsi son racisme, son sexisme, son islamophobie et son mépris total pour les plus humbles.
Au nom de la présomption d’innocence, l’accusé est devenu victime et la victime présumée a été immédiatement désignée par les médiocres «élites», expertes en désinformation, qui occupent le terrain médiatique en France comme coupable d’avoir participé à un prétendu «complot». Le viol est devenu un «troussage de domestique».
Il a été minimisé parce qu’il n’y avait « pas mort d’homme ». On a plaint l’agresseur présumé pour sa «fragilité». Enfin, la mise en accusation du violeur présumé a même été présentée comme une «nouvelle affaire Dreyfus»....
 
  
 
 
 
Claude Ribbe est écrivain, réalisateur et éditeur. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont Le Diable noir (Alphée).
© Claude Ribbe tous droits réservés  | Transférer cet e-mail à un ami | Visitez mon site | Visitez mon Blog

 

21:30 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.