21/06/2011

"A.A.A.", ou… "Q.Q.Q." ?

 
 
Sent: Wednesday, June 15, 2011 10:31 AM
 
Subject: pôle position PRCF
 

 

"A.A.A.", ou… "Q.Q.Q." ?

 Officine du grand capital mondial,l'agence de notation bancaire Standard & Poor's, -qui vient de « plomber » à nouveau la Grèce en « abaissant sa note » et en accablant le peuple grec, communique ceci le 9 juin 2011 :

 

"Si les autorités françaises ne poursuivent pas la réforme des retraites, ne continuent pas de modifier la Sécurité sociale et ne consolident pas le budget face au risque d'accroissement des dépenses liées aux retraites et à la santé", alors "il est incertain que Standard & Poor's maintienne la note AAA".

 

On voit ainsi très clairement que

 

a)         la "réforme des retraites" et les autres contre-réformes de Sarkozy n'avaient évidemment rien à voir avec « l'allongement de la durée de la vie » et autres mensonges sarko-strauss-kahniens, et tout à voir avec la servilité du pouvoir UMPS à l’égard des diktats du grand capital international;

 

b)         que, même formellement, la République française n’est plus qu’une appellation. De Gaulle disait en 1968, contre les milieux financiers qui exigeaient la dévaluation du franc, que "la politique de la nation ne se fait pas à la corbeille (= la Bourse) ». Les choses sont désormais claires: l'équipe de traîtres au pouvoir, qui a déjà liquidé le Non des Français à la constitution européenne et qui accepte désormais (« euro-gouvernance » acceptée par le PS oblige!) que le budget national soit avalisé par la Banque de Francfort (et en réalité, par A. Merkel et par le tout-puissant ministre allemand Schäuble, que Sarkozy a déjà invité à SIEGER au gouvernement "français"), travaille directement sous pilotage du grand capital mondial;

 

c)     décidément, la défense de la Nation, des acquis sociaux, de la souveraineté du peuple, ne font qu'un. Quand la France n'existera plus du  tout, sur quoi diable la classe ouvrière pourra-t-elle prendre appui pour résister et pour porter son projet révolutionnaire?

 

Conclusion:

 

Plus que jamais, le combat anticapitaliste et la lutte pour l'indépendance nationale sont solidaires ; ce qui signifie que le patriotisme populaire, aux antipodes du nationalisme raciste de l'UM'PEN, est révolutionnaire et que plus que jamais, les communistes et les progressistes doivent associer le patriotisme à l’internationalisme prolétarien pour mettre en pièces la dictature européenne et la mondialisation capitaliste. En réalité, pour chasser les tristes sires qui veulent "standardiser" les "Poors" (=pauvres en "Wall Street English"), il faudra envoyer promener la "dette" de la France à l'égard des marchés financiers… que les contribuables sauvèrent de la faillite en 2008 !

 

« Standard and Poors », l’U.E., le F.M.I, veulent retirer à la France la note "A A A" ? Agissons ensemble pour qu’un jour prochain tous ces oligarques méprisants sentent des dizaines de millions de pieds botter leurs "Q Q Q" !

 

Georges Gastaud,

secrétaire national du POLE DE RENAISSANCE COMMUNISTE EN France (www.initiative-communiste.fr )

 

---------------

 

 

12:52 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.